Référencement – Les articles

En matière de contenus web, est ce que la quantité de contenu est importante? Google  a mis en place des statistique et il semblerait qu’un article de 1 000 mots ait plus de chances d’occuper une position élevée dans les résultats de recherche qu’un texte de 400 mots. Pour autant, existe-t-il des règles précises concernant la longueur des articles de blog ?

Et un contenu bien rédigé mais concis serait-il désavantagé par rapport à un article interminable mais de moindre qualité ?

En BREF quelle est la bonne longueur d’un article?

Référencement web : la bonne longueur d’article

La question de la longueur idéale pour les contenus web, et notamment pour les articles destinés à être publiés sur des blogs dans le cadre d’une stratégie de content marketing, a toujours fait l’objet de nombreuses interrogations. Plusieurs études ont ainsi démontré que les contenus les plus longs ont tendance à occuper des positions plus élevées dans les résultats des moteurs de recherche (notamment sur Google).

 

Articles de blog : la bonne taille pour le lecteur

Des analyses constate que les contenus web qui occupent les six premières positions (liens organiques uniquement) comptent chacun plus de 2 300 mots ; et que tous ces contenus dépassent les 2 000 mots.

Il est important de noter de ces recommandations valent surtout pour des contenus web rédigés dans une logique SEO. Dès lors qu’il s’agit d’être lu de bout en bout, le site Medium conseille plutôt de ne pas dépasser les 1 600 mots, une longueur qui correspond au temps moyen de lecture d’un internaute (soit sept minutes)

 

La taille idéale pour les réseaux sociaux et Google :

Notre avis d’experts du référencement naturel nous nous pousse à dire qu’il est important d’obéir aux règles de Google, qui lui-même cherche à matérialiser les désirs des internautes.

De notre point de vue, les contenus web doivent nécessairement être conséquents : environ 2 000 mots. L’explication ? Elle est SEO-friendly : plus un article de blog est long, plus il donne l’opportunité d’insérer des mots-clés sans crever le plafond de la densité moyenne recommandée (1 mot-clé pour 100 mots), de jouer avec les champs sémantiques, d’introduire des balises et d’obtenir des backlinks sur des sites à haut Ranking.

En outre, Google favorise la qualité, surtout depuis le lancement de son algorithme Panda. Et pour faire de la qualité, il faut forcer un peu sur sa plume

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *